"Le navire est prêt pour son prochain capitaine"

Après près de neuf ans à la barre du navire TADA, la fondatrice Sofie Foets confiera cet été la gestion quotidienne de l’ASBL à l’actuel co-managing director Pieter De Witte, à bord depuis 2016. Sofie restera engagée en tant que membre du conseil d’administration, et continuera ainsi à assumer certaines responsabilités. Parlons avec elle du passé et surtout du futur de TADA!

Comment as-tu eu l’idée de créer TADA?

“TADA est né d’un concours de circonstances. J’aime Bruxelles, je travaille et je vis ici depuis 15 ans, mais il y a aussi toutes sortes de choses qui me dérangent dans notre capitale. Les taux de décrochage scolaire et de chômage des jeunes y sont, par exemple, extrêmement élevés comparés au reste de l’Europe. En même temps, la problématique de l’intégration est préoccupante. Sans parler de la mobilité, et il y en a d’autres comme ça, mais ne nous écartons pas.” (rires.)

“Lorsque j’ai rencontré Heleen Terwijn (fondatrice d’IMC Weekendschool) lors d’une conférence au Parlement Européen en 2011, j’ai été inspirée. J’ai été impressionnée de voir ce qu’Heleen avait accompli en moins de deux décennies. Elle a inventé ‘l’école du week-end’, elle a changé des milliers de vies grâce à sa propre organisation, et elle en a inspiré de nombreuses autres à agir: aux Pays-Bas, des dizaines d’organisations proposent désormais un enseignement complémentaire le week-end.”

“Je me souviens avoir pensé: ‘Chouette, ce concept! Lançons un mouvement similaire à Bruxelles, en impliquant les citoyens et les entreprises dans l’émancipation des jeunes socialement vulnérables de notre ville. Montrons ce que nous pouvons faire, avec le privé, au lieu de rester passifs.’ Avec des personnes partageant les mêmes idées – notamment Geert Duyck (managing partner de CVC Capital Partners) et Isabelle Callens (à l’époque directrice du département économique de la FEB) – nous avons créé TADA. Nous voulions faire la différence pour un maximum de gens et montrer comment on peut prendre plus de responsabilités individuelles en faveur d’une ville et d’une société plus inclusive.”

De quoi es-tu fière?

“On a lancé TADA en 2012. J’ai commencé à travailler sans salaire, avec un rêve et bien entourée de quelques fous enthousiastes. Aujourd’hui, notre ASBL est une organisation mature, dotée d’un budget sérieux et d’une équipe forte de nombreux collaborateurs comptant plusieurs années d’expérience à TADA. L’équipe est en lien avec des milliers de familles et de bénévoles qui très souvent s’impliquent dans la durée. TADA a déjà fait une différence dans des milliers de vies: ça rend fière!”

“Je me réjouis tout particulièrement de la réussite d’anciens élèves qui sont sur un chemin de vie positif, par exemple lorsqu’ils entament des études supérieures, obtiennent un premier emploi ou donnent le bon exemple dans la société.”

“En outre, je suis fière de l’impact indirect de TADA. De nombreuses personnes qui participent de près ou de loin à notre projet y trouvent une source d’inspiration et/ou de motivation pour faire à leur tour quelque chose en faveur de l’inclusion – au travail, à l’école, à la maison ou dans la société. Avec nos flagship stores que sont devenues les écoles du week-end, nous avons déjà motivé des dizaines de personnes à lancer leur propre initiative.”

“Enfin et surtout, je ressens beaucoup de gratitude. En contribuant au lancement de TADA et en travaillant ensuite à son développement, j’ai beaucoup appris. J’aimerais dire un grand merci à tous ceux qui ont été à nos côtés jusqu’à présent et aussi exprimer ma reconnaissance envers les fidèles partisans de TADA, qui ont été là dans les bons et les moins bons moments. Je suis très heureuse et honorée que nous soyons arrivés si loin, et je suis impatiente de voir les développements de TADA. J’y reste bien sûr impliquée à travers mon rôle de fondatrice et membre du conseil d’administration.”

Cet été, tu passeras le flambeau de la gérance journalière à l’actuel co-directeur Pieter De Witte. Qui est Pieter et pourquoi maintenant? 

“La mer dans laquelle nous naviguons avec le bateau TADA a toujours été agitée. En même temps, le bateau lui-même est plus fort que jamais. Pieter – économiste de formation, avec dix ans d’expérience comme consultant et près de cinq ans à TADA – est taillé pour le poste. Il a commencé en 2016 comme manager des opérations, il a entre-temps été membre du conseil d’administration pendant plus de trois ans, et il est un excellent co-managing director. L’équipe est plus grande, compétente et mûre que jamais. Je suis convaincue que Pieter pilotera habilement le bateau et ce même contre vents et marées lors de caps difficiles. TADA pourra en même temps toujours compter sur moi. En tant que fondatrice – aux côtés de l’équipe mais de plus loin – nous travaillerons aux meilleures voies pour une inclusion réussie.”

Share This

Thank You!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

TADA will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

Hier kom je op een deel van onze website dat nog in opbouw is.

We zijn volop in het ontwikkelproces om de content en de navigatie beter af te stemmen op wat jij graag wilt zien.

Wil je ons helpen?