Les élèves de TADA

Passer tous ses samedis à l’école? Ça peut sembler ennuyant, mais pas pour les élèves de TADA (10-14 ans).

Ils s’engagent avec enthousiasme, sur base volontaire, à suivre des cours chaque samedi pendant trois années scolaires et trépignent d’impatience à l’idée de découvrir la société et le monde professionnel "des adultes".

Une fois le cursus de trois ans à l'école du weekend achevé, les élèves de TADA deviennent alumni et intègrent le réseau TADA For Life.

Les jeunes de TADA proviennent d’une cinquantaine d'écoles différentes de Bruxelles, situées aux alentours de nos écoles du weekend à Saint-Josse, Anderlecht, Molenbeek et Schaerbeek.

Le nombre d'élèves souhaitant participer à TADA est supérieur au nombre de places disponibles. Afin d’exploiter au mieux ces places limitées, TADA évalue les points suivants lors du processus d’inscription:

  • la motivation et l’intérêt de l’enfant à prendre part à TADA,
  • l’accès de l’enfant à des activités parascolaires stimulantes,
  • la situation socio-économique et familiale de l’enfant.

Parmi le grand nombre de candidats adéquats et motivés, TADA tire les participants au sort, en conservant un quota par sexe et par école. Les enfants ayant le plus besoin d’un coup de pouce ont en principe la priorité. Il y a une liste d’attente pour les enfants qui n’ont pas pu avoir de place. Quand un enfant quitte le programme avant terme, une place se libère.

L’implication des familles des jeunes de TADA nous tient à cœur et est essentielle au développement de l’enfant, ainsi qu'à la réussite de notre mission.

Comment impliquons-nous ces familles dans notre travail?

  • Au début de l’année scolaire, l’équipe de TADA organise une soirée parentale.
  • Nous invitons également les familles à un moment clé du parcours des élèves durant l'année scolaire : la remise des diplômes.
  • Nos coordinateurs pédagogiques rendent visite au domicile de toutes les familles des élèves.
  • L’équipe de TADA est disponible par téléphone en cas de remarques ou de questions. Elle est aussi directement accessible avant ou après les activités du weekend.
  • Ma sœur travaille dans une maison de repos. Je ne savais pas exactement ce en quoi cela consistait. Maintenant je l’ai enfin compris. Pour faire ce genre de métier, il faut aimer prendre soin des autres, il faut être pratique, aimer le corps humain et être capable de relever ses manches. Je pense que cela peut être quelque chose pour moi !


    Kawtar, élève chez TADA.

  • “TADA c’est chouette et nous y apprenons beaucoup ! Nous découvrons chaque mois un nouveau métier. Je sais maintenant par exemple ce que fait un chimiste, avant je ne savais pas que ce métier existait. Nous apprenons chez TADA à poser des questions, à collaborer, à être curieux, à oser, à formuler notre opinion, à ne plus être timide, à être plus discipliné, etc. Toutes des choses qu’on n’apprend pas à l’école. »


    Soulaimane, Alumnus TADA.

  • J’apprécie sincèrement votre initiative, et l’impact que votre projet a eu sur ma fille, Teresa. Très souvent, l’immigration apporte des problèmes qui tendent à nier le soutien aux immigrés et à leur descendance, les empêchant de valoriser leurs rêves, de les réaliser, et de s’impliquer par la suite dans la société. Sofie, vous avez pointé du doigt ce besoin, et vous vous êtes engagée pour nous aider à développer l’immense potentiel  de nos enfants. Vous leur avez donné le droit de rêver à un avenir meilleur, et de croire en leur capacité de travailler pour réaliser leurs rêves ; pour cela je vous serais éternellement reconnaissante. Vous, et toute l’équipe de ToekomstATELIERdelAvenir existera à jamais dans nos souvenirs, Continuez toujours votre travail,


    Mère de Teresa

  • Caroline a énormément grandit depuis qu’elle assiste à TADA. Elle est beaucoup plus enthousiasmé, a plus envie d’apprendre des choses et fait plus d’effort à l’école.


    Mère de Caroline

  • TADA lui fait vraiment du bien : on constate un très grande différence dans ses connaissances générales. A la maison c’est lui qui nous apprend les choses qu’il a apprises le samedi auprès de TADA.


    Mère de Yigit

  • Je trouve ToekomstATELIERdelAvenir très important pour Zehna. Mes parents ne m’ont jamais permis de faire ce que moi je voulais faire, et moi, je veux donner cette opportunité à mes enfants. Je veux que mes enfants connaissent ce qu’ils aiment, découvrent leurs possibilités, deviennent ce qu’ils veulent devenir et qu’ils puissent recevoir des réponses à des questions auxquelles moi-même je ne connais pas la réponse.


    Mère de Zehna

Share This

Thank You!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

TADA will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

Hier kom je op een deel van onze website dat nog in opbouw is.

We zijn volop in het ontwikkelproces om de content en de navigatie beter af te stemmen op wat jij graag wilt zien.

Wil je ons helpen?