Tour de Bruxelles: TADA garde partout contact avec les jeunes

Tu ne peux pas venir à TADA? TADA vient à toi! Comment s’adapte-t-on pour rester en contact avec les jeunes et continuer à les coacher?

Un samedi d’automne, le soleil brille sur Schaerbeek. Jolien fait un tour du quartier à vélo pour rendre visite à ses élèves de 2e année à TADA.

La coordinatrice pédagogique discute avec les jeunes sur le pas de leur porte. Ensuite, elle leur propose un défi: mettre en scène un métier dans une courte vidéo à présenter au reste de la classe.

Iyad, 11 ans, est ravi de voir Jolien. Son téléphone portable est cassé. Mais il espère en recevoir bientôt un autre pour échanger à nouveau avec ses camarades sur WhatsApp.

Premier samedi “à distance”

A quelques centaines de mètres, dans l’école du week-end de Schaerbeek, les élèves de 1re année à TADA peuvent continuer à se rassembler en petits groupes. Ces jeunes de moins de 12 ans suivent des ateliers sur le journalisme animés à distance par des professionnels passionnés.

béatrice corona tada
aya tada corona

Eric joue le rôle d’intervenant à TADA depuis plusieurs années. Selon lui, rien ne vaut les échanges en face à face qu’on peut avoir habituellement dans les écoles du week-end.  

En même temps, il a une excellente impression de son premier samedi “à distance”: “C’est super bien organisé, et j’espère que les enfants comprennent peu à peu le métier de journaliste et comment ils pourraient, plus tard, l’envisager pour eux.”

Des jeunes qui se tordent par terre

Et ailleurs, me direz-vous? A Molenbeek, Saint-Josse et Anderlecht, on invente aussi mille manières de rester en contact avec les jeunes et de continuer à les motiver.

Sandrine, bénévole, donne par exemple une séance de yoga en ligne pour les élèves de 2e année de l’antenne de Molenbeek. Pour reprendre ses mots, c’est “super de voir les jeunes sautiller, se tordre par terre et rigoler”!

Quoi d’autre? Les élèves d’une classe de 3e à Saint-Josse suivent un tutoriel en ligne pour apprendre à reconnaître les oiseaux. A la clé, un petit devoir: construire leur propre mangeoire pour accueillir nos amis ailés.

Un dernier pour la route? Des élèves de Molenbeek participent à des ateliers dans le musée KANAL - Centre Pompidou, avant de partager leurs réflexions sur l’art et le musée dans un enregistrement audio.

Un immense merci à vous tous, qui rendez possible ces moments d’apprentissage magiques!

Vous voulez encore nous soutenir? Découvrez comment vous pouvez le faire à votre manière dans le cadre de la campagne ALL4TADA.

Share This

Thank You!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

TADA will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.

Hier kom je op een deel van onze website dat nog in opbouw is.

We zijn volop in het ontwikkelproces om de content en de navigatie beter af te stemmen op wat jij graag wilt zien.

Wil je ons helpen?